L'ogre

Certains soirs, des pensées folles déchirent leurs camisoles et prennent la poudre d’escampette. Elles guettent les tours de garde. Attendent le bon moment pour se faufiler furtivement dans les couloirs. Puis se ruent dans les escaliers qui mènent aux toits. Cela les rapprochent des étoiles, à défa…