Quand ça veut pas...

Ce week-end, je ne me suis pas vraiment installé pour écrire. Oh, comme d’habitude, la première chose que j’ai faite en retrouvant mes pénates a bien été de lancer l’éditeur de texte. Mais ensuite, je suis vite passé en mode petit bras. Je me suis tenu loin de la bête. J’ai donné dans l’esquive et …